Les Verts au conseil de Paris Les Verts au conseil de Paris
Les Verts au conseil de Paris
Archives 2001-2013

Budget 2012

Les éluEs écologistes saluent le projet de budget annoncé par la Ville de Paris pour 2012.

En particulier, l’effort de la Ville en matière sociale et de solidarité se poursuit et même s’intensifie dans divers domaines : la Ville dépensera l’année prochaine 2,1 milliards d’euros pour des dépenses sociales, notamment pour soutenir les personnes en situation de handicap, les personnes âgées, l’aide sociale à l’enfance, les foyers de jeunes travailleurs et les foyers de travailleurs migrants.

Cet appui est d’autant plus remarquable et nécessaire que le désengagement de l’Etat auprès des ParisienNEs se confirme. La dotation pour 2012 (1,3 milliards) est en baisse de 15 millions d’euros par rapport à l’année précédente.

Néanmoins la politique d’emploi de la Ville, fondée sur le redéploiement systématique des agents, montre aussi ses limites. Le gel des créations de postes imposé depuis 2008 se fait particulièrement sentir dans les nouveaux équipements qui exigent un personnel nouveau et qualifié pour assurer la qualité des services rendus aux ParisienNEs.

Les écologistes se félicitent particulièrement de l’adoption de quatre de leurs propositions pour ce budget :

Le compte-foncier, dont ils demandent chaque année le renforcement, sera abondé de 10 millions d’euros supplémentaires, passant de 80 à 90 millions d’euros. Cet investissement est fondamental pour que la Ville puisse acquérir de nouveaux immeubles et financer les 36 000 logements sociaux supplémentaires attendus sur cette mandature.

250 000 euros seront consacrés au réaménagement du carrefour de la route de Ceinture du lac Daumesnil, à l’intersection de la route de la Croix Rouge et de la route du Bac. Ce projet permettra de reconquérir de l’espace pour les piétons et les circulations douces ; c’est aussi un premier pas avant la reconquête végétale de ces deux voies forestières du bois de Vincennes.

Les lieux d’accueil parents enfants (LAEP) se développent avec un appui supplémentaire de 90 000 euros. La capitale compte déjà une dizaine de lieux d’accueil de ce type ; elle doit en ouvrir deux nouveaux en 2012, pour en compter à terme un par arrondissement. Ces sites aident à la parentalité, permettent d’affronter les difficultés psychologiques, et soutiennent les familles monoparentales.

150 000 euros supplémentaires sont consacrés à la lutte contre le SIDA en Afrique. La subvention annuelle globale de la Ville atteint 2,5 millions d’euros ; elle est particulièrement utile dans un contexte où l’aide internationale contre le SIDA a diminué de 700 millions de dollars en 2010.

Top
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Groupe Écologiste de Paris