Les Verts au conseil de Paris Les Verts au conseil de Paris
Les Verts au conseil de Paris
Archives 2001-2013

Voeu relatif à l’organisation de la Fête de la musique

adopté à l’unanimité par le Conseil d’arrondissement du 18e

vendredi 1er avril 2011

La Fête de la musique est incontestablement l’un des plus grands évènements populaires musicaux et festifs de France. Afin d’être en accord avec les valeurs fondamentales de l’événement -la musique par et pour tous- les éluEs EELVA ont demandé à ce que la limitation du niveau sonore soit respectée, la circulation motorisée interdite dans les secteurs où se concentres les évènements et les canettes et autres contenants de boisson jetés sur la voie publique recyclés.

Le voeu a été retiré au profit d’un voeu de l’exécutif.

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

La Fête de la Musique est un des plus grands évènements musicaux et festifs de France. Elle connaît une forte mobilisation des groupes musicaux et des installations sonores dans l’espace public.

La Fête de la Musique permet en effet à des artistes, du simple amateur aux grands professionnels, de pouvoir jouer sur scène ou dans la rue, de manière spontanée et proche du public.

Cependant, depuis quelques années, on constate l’apparition de sonorisations de plus en plus puissantes qui peuvent gêner les artistes plus modestes et certains riverains par le volume sonore de leurs enceintes. Si l’organisation de la Fête de la Musique repose sur la liberté et la spontanéité des personnes qui y participent, il convient toutefois de permette à tous d’y trouver leur place sans gêner abusivement le voisinage.

S’il n’est évidemment pas question de brider la Fête de la Musique, il est en revanche important d’appliquer le cadre légal qui respecte les valeurs fondamentales de l’évènement - la musique pour tous et par tous - tout en assurant une cohabitation harmonieuse avec les habitants des quartiers. Pour ce faire, le respect des règles relatives au débit de sonore des installations doit être assuré (scènes, bars, etc.) afin de permettre aux différents groupes musicaux et DJs de pouvoir jouer devant un public suffisant, tout en évitant une gêne excessive des autres groupes et riverains.

C’est pourquoi, sur proposition de Sylvain GAREL, le Conseil de Paris émet le voeu que :

les dispositions nécessaires pour faire respecter les règles de limitation du niveau sonore ,lors de la Fête de la Musique soient respectées afin de protéger la diversité et la qualité des groupes musicaux. Aussi, des actions de préventions devraient être réalisées auprès des artistes et des établissements, afin de les inciter à modérer le volume de leurs enceintes et d’assurer à chacun une belle fête.

Le Conseil de Paris demande également que :

  • la circulation des véhicules motorisées soient interdites durant la Fête de la Musique dans les secteurs où se concentrent les musiciens et les spectateurs.
  • dans ces secteurs, les bouteilles et les canettes jonchant le sol en très grand nombre soient collectées et recyclées.
PDF - 59.6 ko
Voeu de l’exécutif
Top
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Groupe Écologiste de Paris